Comment bien choisir sa paire de chaussures de ville ?

Si un léger désaccord sur votre tenue peut passer inaperçu aux yeux du public, n’espérez pas que l’on vous loupera si vous avez mal choisi vos souliers. Accessoire clé du look masculin, la chaussure est la première chose que l’on remarque dans votre tenue mais elle fait bien plus encore : Une belle paire de chaussures de ville sublime votre costume et votre allure à ceux qui ont le sens du détail.

Vous l’aurez donc compris, il y a plusieurs choses à repérer avant d’enfiler ces confortables slippers orange avec ce costume bleu marine. La première, c’est de faire très attention à la couleur, et la deuxième, c’est de ne PAS enfiler ces slippers orange avec votre costume marine.

Il ne s’agit pas d’être un passionné ou un érudit du style pour choisir le bon soulier ! Je dirais que ce qui est indispensable, c’est d’avoir quelques pièces fortes et savoir comment les choisir. Ce petit guide va vous présenter quelques paires idéales à avoir dans sa garde-robe, et comment les accorder.

Nous allons tout d’abord voir quel type de chaussure adopter selon vos besoins et vos envies, puis faire un petit récap’ des choses à faire et à ne pas faire – Accords ou forme.

Le plus classique : Les Richelieu

Probablement la chaussure la plus conventionnelle du vestiaire masculine. Ce sont des souliers à lacets fermés qui sont des chaussures basses, à ne pas confondre avec les derbys qui sont à laçage ouvert et et qui peuvent être montantes.

Richelieu Nabab par Exclusif Paris

Richelieu Exclusif (Modèle Nabab)

COMMENT LES PORTER ?

Les richelieus restant une chaussure très formelle, il est généralement conseillé de les porter avec une tenue très habillée comme un costume. Une autre alternative connue est de les porter avec un chino ou un jeans. Mais comme chez Exclusif on aime bien être un peu taquin, on vous conseille vivement de tenter des compositions originales tant que vous ne tombez pas dans le faux pas vestimentaire et que votre richelieu n’est pas un simili chinois à 25€.

Gainsbar

Un combo audacieux au inspirations très seventies. Richelieu Exclusif (Modèle Gainsbar)

Chic et du décontracté : Les Derbies

Juste en dessous du richelieu dans la hiérarchie du style d’après l’imaginaire collectif, les derby sont en quelques sortes l’enfant terrible du richelieu. Le laçage est ouvert, c’est à dire que les deux empiècements que ferment les lacets sont placés à l’extérieur de la languette. Rien d’étonnant si la chaussure est un peu plus élargie qu’un richelieu donc, puisque c’est comme ça qu’elle a été conçue.

Les modèles contemporains se prêtent totalement à la forme des derbys, et la plupart des grands bottiers français et italiens en ont dans leur catalogue.

COMMENT LES PORTER ?

Derbies élégantes

Un soulier très classique composé avec un costume dépareillé : Preuve que le derby est à l’épreuve de tous les styles. Modèle Bruno par Exlusif

Les derbies se portent dans littéralement toutes les circonstances, pour peu que l’on sache en tirer les bons accords. On constate par exemple que les modèles en nubuck/suède correspondent très bien à un univers décontracté :

En cuir lisse, on a coutume de dire que les derbys se marient bien avec un costume ou un pantalon en flanelle. Qu’à cela ne tienne, on s’arme de notre petit reflex et on file essayer le contraire :

 

Style preppy et look yachting : Les mocassins

Le mocassins est probablement l’une des plus anciennes formes de souliers qui soient. L’idée est très simple : Une forme de chausson en cuir sans lacets vient enserrer le pied. Ils peuvent avoir un talon et sont souvent montés sur une semelle en cuir. Montés sur des picots de gomme, on les appelle des drive-shoes.

COMMENT LES PORTER ?

Aussi étonnant que cela puisse paraître, il est possible de porter des mocassins  avec un costume mais attention à bien le dépareiller, c’est à dire avec un choix de couleurs cohérent. Le combo chino/mocassins/veste de costume est en revanche un incontournable du look casual chic et peut même être porté avec une cravate lorsqu’il est bien anticipé !

Voilà un superbe exemple de combo mocassins/chino. Mocassins Exclusif (modèle Harry), Chino Asos.

Pour le reste, on adore porter des mocassins avec un jeans ou un chino roulotté. Mais aussi, car l’arrivée de l’été me force à vous le dire : Le mocassin est la seule chaussure de ville que vous pouvez accorder correctement avec un bermuda. Il est tout à fait possible de se créer un look preppy très riche et personnel en accordant un bermuda et une paire de mocassins.

 

Le style british par excellence : La chelsea boot

Le modèle par excellence que l’on trouve dans tous les placards de la gente masculine qui font de l’équitation !  C’est une chaussure très sport, fermée sanbs lacets mais avec une large bande élastique sur le côté. Le pied est bien tenu sans pour autant être pour autant serré.

COMMENT LA PORTER ?

La chelea boot se porte très bien avec un ensemble habillé. Dans ce cas, une chemise et un pantalon de flanelle feront l’affaire avec des chelsea marron foncé. Pour tout le reste, les possibilités restent infinies avec une Chelsea. Vous pouvez par exemple définir un style « mod » en y associant un jean slim et un caban court/veste en cuir, ou vous engouffrer dans le style british en les portant avec un pantalon cigarette, une jolie chemise et une veste en tweed.

Bottines chelsea

Voilà un bon exemple de polyvalence : Une chelsea boot marron avec un jeans bleu marine rendrait presque votre élégance involontaire ! Encore mieux si vous accordez la ceinture avec les souliers.

La chukka boot

La bottine parfaite pour toutes les situations décontractées, en particulier le week-end . Pourvue de 2 ou 3 oeillets, elle offre toutefois un excellent maintien et il sera difficile de s’en passer après l’avoir essayée !

bottines chukka

Source : http://www.styleforums.com

La bottine chukka : Certainement la plus connue. La bottine chukka reste un best-seller dans son genre et un classique du vestiaire masculin. C’est une bottine montante avec deux ou trois œillets, assemblée avec une semelle en cuir mais aussi gomme.

La Desert Boot, chaussure inventée à la base pour le combat dans le désert, est une bottine popularisée par son inventeur Nathan Clarke et qui n’a depuis, jamais quitté nos vestiaires. La Desert Boot, la vraie, ne peut répondre qu’à une seule configuration : Une semelle en crêpe et un cuir en suède coloris sable. Toutes les Desert Boots sont des Chukkas, mais toutes les Chukka ne sont pas des Desert Boots !

COMMENT LES PORTER ?

Vous avez l’embarras du choix ! En prenant en compte la nature casual de cette bottine, les possibilités d’accords avec votre garde-robe sont quasiment infinies. On recommande toutefois généralement de les porter avec un jeans ou un chino – même un peu vieilli pour un look workwear -. Même si certaines compositions semblent être de mauvaises idées comme un accord chukka-costume, sachez qu’un costume dépareillé bien négocié peut faire des merveilles avec ces bottines.

Top 5 des meilleurs conseils d’entretien de vos chaussures en cuir

Le cuir, c’est comme tout : si on ne l’entretient pas, ça se détériore vite et ça finit par coûter cher.  Je pense que l’on ne vous apprend rien en citant ce fait de vérité générale, mais il est vrai que c’est un réflexe que beaucoup oublient à l’achat d’une paire de chaussures. N’importe quel cordonnier vous dirait que le cuir « respire » : Si vous l’étouffez sous la poussière et la pluie, il ne peut rien lui arriver de bon.Ayk (suède) : noms différents sans réellement savoir comment les appliquer ou à quoi ils sont rés

Tout d’abord, une petite chose avant de commencer : cet article n’est pas réservé aux hommes. Même si les passionnés de souliers et de belles patines, tout comme les clients des cireurs de chaussures, sont rarement des femmes , vous n’êtes pas exemptées d’entretenir un escarpin en cuir ou une paire de derbies par exemple. N’oublions pas également les pièces du vestiaire mixte comme les derbies ou les bottines qui nécessitent un entretien du cuir régulier.

Voici donc un top 5 de conseils d’entretien à l’usage de votre quotidien, pour révolutionner la vie de vos chaussures, rallonger leur espérance de vie et simplifier la vôtre :

1. Prenez surtout le réflexe de l’embauchoir


Certainement la pièce la plus importante pour l’entretien de vos chaussures… Tous les jours, lorsque vous portez vos chaussures, vos pas déforment vos chaussures petit à petit, et vous y transpirez : on ne peut pas faire grand chose pour palier à ces problèmes, c’est la nature. Le cuir étant de la peau, il s’imbibe et se déforme très facilement : C’est là qu’intervient l’embauchoir. L’embauchoir absorbe cette humidité et permet à la chaussure de garder sa forme initiale et donc d’éviter que le cuir ne s’affaisse. Ce n’est donc pas un hasard qu’il soit en bois, matière reconnue pour son pouvoir absorbant. Les plus efficaces sont en cèdre, que vous pouvez acheter ici HYPERLIEN ou là HYPERLIEN pour les modèles féminins.

2. Cirez vos chaussures


Si elles sont en cuir lisse, cirez vos chaussures. Cela demande un peu de temps, mais vous devriez absolument le faire pour deux raisons : La première, c’est qu’on a rarement vu une tâche plus satisfaisante que de voir ses chaussures redevenir neuves sous les impulsions d’un coup de chiffon. Et la deuxième, c’est simplement que le cirage rallonge la durée de vie et l’éclat de vos chaussures.

En selle ! On commence par débarrasser les poussières du soulier avec un chiffon doux et humide. Une fois que c’est fait, appliquez du cirage (Pommadier trouvable ici HYPERLIEN) correspondant à la couleur de vos souliers sur le bout d’un chiffon propre, et dessinez des petits cercles sur votre chaussure. On cherche à faire un mouvement uniforme et énergique pour bien faire pénétrer la crème dans le cuir (tip : Insistez bien sur les plis d’usure, les nourrir c’est aussi les atténuer). Laissez ensuite sécher quelques secondes, puis faîtes briller le cuir en le frottant vigoureusement à l’aide d’un papier de soie ou un tissu en feutrine.

3. Imperméabilisez vos souliers

Si elles sont en nubuck, imperméabilisez-les. Pas besoin de cirage ici (vous les tâcheriez à vie !) mais plutôt d’un imperméabilisant, qui se présente sous forme d’un spray à pulvériser sur le cuir HYPERLIEN.  Commencez par dépoussiérer la chaussure à l’aide d’une brosse souple, et appliquez l’imperméabilisant correspondant à la teinte de vos chaussures, en faisant attention à ne pas pulvériser trop près du cuir.  Vous pouvez faire cette opération dès l’achat de votre paire de chaussures, et la renouveler deux fois par mois !

4. Pensez aux patins et au ferrage

Si vous souhaitez étendre la durée de vie de vos souliers et que leur semelle est en cuir, vous pouvez décider d’y installer un patin. C’est particulièrement le cas avec les chaussures à cousu blake, c’est à dire donc la semelle n’est liée à la chaussure qu’avec une seule couture. Vous apprécierez à l’inverse de bien user un cousu Goodyear avant de le protéger avec un patin, pour ne pas rendre la semelle plus rigide, et en conséquence moins confortable.

Les fers ont un peu le même rôle. Très résistants, ils prolongent la durée de vie de vos souliers même si leur place peut parfois comporter quelques inconvénients : Un fer mis au niveau du talon risque de se faire entendre, alors qu’un fer à l’avant ne s’entendra pas.

Il y a deux types de fers : Les plastiques et les acier. Les fers en plastique seront préférés par la gent féminine puisqu’ils sont discrets et qu’ils ne font aucun bruit au pas. Leur durée de vie est évidemment assez minime, mais c’est toujours de l’usure que ces derniers prendront à la place de votre paire préférée. Le bon deal.

Les fers en acier, plus réservés à la gent masculine, se mettent sur le talon ou en bout de semelle. Ils durent naturellement plus longtemps mais sont moins discrets lorsqu’ils sont portés.

5. Entretenez vos lacets


Aussi étonnant que cela puisse paraître,vous pouvez aussi… Entretenir vos lacets ! C’est la pièce la plus éphémère d’une chaussure, et il n’est d’ailleurs pas rare de se retrouver avec un bout de lacet dans la main après un serrage un peu trop sauvage. Vous pouvez limiter l’usure de vos lacets et leur redonner brillance avec nos petites astuces DIY :

– Pensez à inter-changer les lacets du pied gauche avec le pied droit et vice-versa. Ils éviteront ainsi de se limer aux mêmes endroits et vous rallongerez ainsi leur espérance de vie.

– Pour leur redonner de la consistance et éviter qu’ils ne tombent lorsqu’ils sont nouez : Cirez-les ! Aussi loufoque que cela puisse paraître, cela revient à leur donner une cure de jouvence. Prenez de la pâte incolore sur un chiffon, comme pour cirer des chaussures, puis pincez et tirez le lacet entre vos doigts. Laissez reposer, et refaites l’opération avec un chiffon propre pour enlever l’excédent.