1704

Stacy, jacquard et soleil !

Posted by FRIEDA

Il y a un mois, je me voyais m’habiller en faïence de Delft.

Et chez Maison Scotch, l’une des marques que je suis de près de puis plusieurs saisons, j’avais repéré un blazer jacquard.

Pour tout dire, j’ai finalement craqué pour la version manteau.

Lequel s’accorde à merveille à mon gros coup de coeur de saison chez Exclusif Paris : les escarpins à bride Stacy.

 

Ils sont très graphiques, avec leur boucle blanche.

Leur talon carré rétro est bien stable, et il est à noter que le rose bubble gum leur sied également à merveille.

Enfin, ce modèle est très “marchable”, qualité essentielle pour moi, avec une hauteur de 4 cm.

Et puis j’aime bien l’idée de marier leur cuir verni avec une autre brillance, cette légèrement lurex (et jacquard !) de ce sweat.

*** Escarpins Stacy Exclusif Paris, Manteau Maison Scotch
sweat Monoprix (hiver 2014), jean H&M, sac Babylone de Abaco Paris ***

1202

Un petit twist de Boyish

Posted by FRIEDA

Je n’irai pas jusqu’à me couper les cheveux ou porter un noeud papillon.

Mais la chemise blanche, les vestes aux tissus de gentleman farmer, voire le boyfriend jean, et, plus récemment, le duffle coat, ce sont des intemporels et unisexe devenus aujourd’hui emblématiques du style “boyish”.

Le masculin/féminin, je l’aime particulièrement quand un petit détail, une coupe un peu cintrée, une couleur inattendue, vient féminiser l’affaire.

C’est totalement le cas des bottines Boyish de la collection Exclusif Paris.

Je les ai choisies en cuir lisse, pour leur irrésistible élastique qui claque, en rouge.

Mais elles sont tout aussi réussies en cuir verni.

Qui plus est, on me dit qu’elles seront bientôt dispo sur le site en cuir marine et en verni bleu.

Un joli printemps boyish s’annonce !

En attendant, j’ai assorti les miennes à un petit cachemire rouge ainsi qu’une veste au carreau anglais revisité et une étole de laine à pois de chez Monoprix.

701

Une bonne année toute en bonnets

Posted by FRIEDA

Des bonnets, j’en ai tricoté et crocheté cinq en quelques jours. Bon, pas tous pour moi ! Le temps des fêtes et des cadeaux est passé par là.

Le dernier en date est pour moi. Réalisé au crochet avec une laine grise mouchetée de rose, je lui ai adjoint un pompon de fourrure fluo.

Il vient réchauffer et mettre un peu de couleur flash sur le manteau Gat Rimon pour Monoprix, sans conteste mon meilleur achat de la saison, et le châle de tricot aux franges lurex réalisé cet automne.

Le bonnet de laine, cet accessoire un peu désuet qui a quelque chose d’enfantin, connaît un renouveau fashion depuis quelques saisons. Pour qui est à l’aise avec les aiguilles, les kits de chez Wool and the Gang sont très tentants.

Et si vraiment, le do it yourself n’est pas votre tasse de thé, le site propose aussi des modèles tout faits, dont un renversant tartan.

Et pour une version moins luxueuse mais tout aussi tartaninesque, on trouve chez Zara au rayon homme un bonnet très convaincant.

  
INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER EXCLUSIF