Icônes de style : Brigitte Bardot

Avec son regard de biche, son incroyable sens du style et et sa moue provocatrice, elle a incarné à elle seule la révolution sexuelle des sixties. Pendant ses 21 ans de carrière, Brigitte Bardot provoque, affole, révolte avec sa sensualité naïve dont elle fera la marque de fabrique : Simple, naturelle et sexy, elle a révolutionné la mode à sa façon, et ses belles années continuent encore d’influencer la garde-robe des femmes. Comment se définit le style Brigitte Bardot ? Nous décryptons aujourd’hui ses pièces iconiques pour vous…

Crédit photo : http://www.elle.fr/

Un peu d’histoire…

Brigitte Bardot nait le 28 septembre 1934 à Paris, et grandit dans les Yvelines. Elle grandit dans un milieu bourgeois, entre un père industriel et une mère au foyer. Mais si on a tout pour penser que la petite Brigitte ne manque de rien, c’est en fait tout le contraire : Elle grandit dans un vide émotionnel terrible, ses parents sont souvent absents et lui préfèrent sa sœur, Marie-Jeanne, plus sage…

Crédit Photo www.senscritique.com

La mère de Brigitte partage quand même une passion avec sa fille : La danse. Mais elle est aussi passionnée de mode, et ça tombe plutôt bien pour elle : Elle est très amie avec la directrice du magazine Elle de l’époque. Ni une ni deux, Mme Bardot parle à son amie et fait alors engager Brigitte en 1949 pour présenter la mode junior en couverture : Sans le savoir, madame Bardot venait alors de donner naissance à la plus grande icône française des sixties.

De femme-enfant à femme fatale…

La première apparition de Bardot au cinéma : Le Trou Normand, 1952

La Brigitte Bardot du début des années 50 est alors à l’opposé de la femme fatale que l’on connaît. Après une autre couverture pour Elle et la rencontre de Marc Allégret, elle fait une petite apparition dans Le Trou Normand en 1952 : Tenue d’écolière, visage d’enfant (Puisqu’elle en est encore une !) et frange bien rangée. Et puis petit à petit, elle enchaîne les rôles au cinéma et devient de plus en plus provocante, sulfureuse. Elle n’est pas encore superstar mais se fait déjà bien remarquer au festival de Cannes… Jusqu’en 1956.

L’apothéose de la popularité de Brigitte Bardot, et le film qui révèle BB au monde entier : Et Dieu Créa la Femme, 1956. Crédit photo http://www.leparisien.fr

Pourquoi 1956 ? Parce que cette date, c’est celle de la sortie du film « Et Dieu créa… La femme » dans lequel Brigitte joue le rôle de Juliette, une femme sensuelle et sublime dont le cœur est disputé par 3 hommes…  Le film sort en salles, et le monde découvre un sex-symbol, une bête de sensualité qui met les hommes à sa merci, une femme fatale en fait. BB entre dans la légende…

Mais pour vraiment comprendre pourquoi notre BB nationale est devenue un sex-symbole d’influence mondiale, il faut comprendre l’époque : On est encore à la fin des années 50, époque ultra-puritaine et patriarcale où la femme qui divorce est une « trainée », où l’adultère au cinéma est censuré et les scènes de passion hyper-réprimées. Et pourtant, malgré ce contexte, la jeunesse est en pleine révolution sexuelle. Elle s’émancipe, se bat pour ses droits et sa liberté de faire ce qu’elle veut. Mais surtout, elle cherche des repères, des symboles, des icônes…

Et quel meilleur symbole que Brigitte Bardot, Femme d’un Siècle ultra-émancipée qui enchaîne les amants, dévoile ses formes et se dénude devant le grand écran ?

Dans toute sa carrière au cinéma, elle incarnera la femme fatale, sulfureuse et irrésistible qui la définit comme sex symbol. Mais son statut d’icône passe aussi par son style très singulier…

7 indispensables à piquer dans la garde-robe de Brigitte Bardot

Les ballerines

Crédit photo : http://brigittebardot.unblog.fr/

Les ballerines, c’est bien pour danser mais c’est aussi très confortable à chausser en ville, et mignon comme tout avec un look apprêté. Brigitte Bardot l’avait compris, et on ne se privera pas de l’imiter…

La marinière

Crédit Photo : http://quiestuparisienne.blogspot.fr/

Probablement un des éléments les plus basiques de l’élégance à la française, donc un indispensable de votre vestiaire si vous ne l’avez pas déjà. Une marinière, c’est simple, élégant et ça affine la silhouette. On ne compte plus le nombre d’apparitions de BB avec ce top à rayures, qui est devenu un iconique du style yachting.

Le crayon noir sous les yeux

Crédit photo http://laregledujeu.org/

Parce qu’on n’est pas une femme fatale sans un regard de légende. Brigitte Bardot faisait le contour de ses yeux avec un épais trait noir, gras et charbonneux pour se dessiner des yeux de biche à la sensualité renversante. Vous remarquerez d’ailleurs que son contour soutient tellement bien ses yeux qu’elle a à peine besoin de rouge à lèvres ou autre fond de teint. C’est simple, et terriblement efficace…

Les vêtements en vichy

Crédit photo : www.telestar.fr

S’il y a bien UN indispensable que vous devriez retenir de ce petit top, c’est bien la robe Vichy. Brigitte Bardot a fait bien plus que se l’approprier, elle a remis sur un piédestal et érigé « la cotonnade à carreaux » comme un indispensable de la garde-robe féminine, un must de féminité et de raffinement décomplexé. D’ailleurs, en 1959, quand elle se marie avec Jacques Charrier, elle ne porte pas la traditionnelle et extravagante robe en dentelle, mais une petite robe en vichy rose taillée dans un rideau bon marché…

Les cuissardes

Crédit photo : http://www.marieclaire.fr/

Que serait BB sans ses cuissardes ? A elles seules, ces chaussures ont contribué à la célébrité de Brigitte Bardot : Ci-dessus, un spot pour Harley Davidson qu’elle tourne en mini-jupe et cuissardes qui fera le tour du monde et les mettra à l’honneur. Et aujourd’hui ça tombe plutôt bien : La mode est au vintage et ce look revient en trombe. On ne saurait que vous conseiller de les composer avec un petit chemisier noir et un short en cuir, par exemple…

Les tops épaules dénudées

Crédit photo : http://www.20minutes.fr/

N’est pas sexy qui ne dévoile pas un peu ses épaules. C’était un peu la doxa de notre Brigitte, qui popularise les encolures larges et le style hippie-chic avec des hauts toujours plus ouverts et tombants. C’est terriblement sexy, c’est confortable et c’est absolument parfait pour vos escapades en bord de mer.

Le chapeau

Il fait super beau, vous avez sorti votre plus belle tenue… Mais vous sentez qu’il manque un truc. Peut-être est-ce votre coiffure… Peut-être qu’il vous faut un bandeau. Si vous ne savez pas ou que vous avez l’ombre d’un doute, utilisez la méthode Bardot : Mettez un chapeau ! C’est nonchalamment chic et ça vous habille en un clin d’oeil…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *